李芳 LiFang artiste peintre

Artiste Peintre
Li Fang, peintre chinoise, dans son atelier de Montreuil, en exclusivité pour le Forum « Chine et francophonie » 2015

Ce qui frappe, en entrant dans cet atelier, c’est une immense clarté, une luminosité intense, qui vient des grandes baies vitrées, renforcée par les murs, éclatants de blancheur.
C’est un espace minimaliste, bien rangé, où pinceaux, couleurs, outils, et même les chiffons ont chacun une place bien définie, en fonction des tableaux en cours de réalisation.

« J’ai besoin de ce vide pour peindre, de cette lumière intense, pour pouvoir aller à l’essentiel de la création au moment de peindre, seule face à la toile ».



Au moyen de touches larges, juxtaposées et modulées en fonction de l’éclairage, Li Fang retranscrit le volume des êtres dépeints.
Li Fang travaille par séries, elle les mène en parallèle, chacune porte les étapes de son évolution interne.
« Les passants » par exemple, sont rehaussés de « coulures » qui figurent l’énergie se dégageant du corps, l’aura de la personne.
Dans la série « chinese nudes », les nus ne sont pas anonymes : Li Fang prête son pinceau à des personnes qui, grâce au « selfie », font leur « autoportrait en nudité», c’est « le nu de soi-même », affiché sur internet. « Cette affirmation de soi par la nudité est symbolique des progrès de l’expression individuelle dans mon pays ».

Trois œuvres de cette série viennent d’être acquises par le Musée Cernuschi de Paris.

Ses « portraits », quant à eux, me font penser à la sculpture sur bois, les aplats qui accrochent la lumière sont comme des coups de ciseaux dans  la matière, facettes lustrées par les reflets qui façonnent un volume. Le regard semble inexpressif mais l’ensemble dégage une émotion, une personnalité.

Les œuvres de Li Fang portent en elles un mouvement, une exploration de l’extérieur vers l’intérieur, de l’apparence des corps sans regard, à la captation de l’énergie qui s’en dégage, jusqu’à la rencontre de l’intériorité de la personne.

Je vois dans la démarche de Li Fang la quête de l’intériorité, la recherche incessante de la rencontre avec soi-même, de la connaissance de soi-même, pour la meilleure réalisation de soi.

Liens
entretien par le Musée Cernuschi

Site Li Fang


Les prochaines expos de Li Fang :

Exposition personnelle
Du 21 mai au 20 juin 2015
Vernissage le jeudi 21 mai 2015, 18 h 30
Galerie Valérie Delaunay  22 Rue du Cloitre Saint-Merri 75004 Paris


Exposition personnelle
Septembre – novembre 2015
Galerie Claire Gastaud, 63000 Clermont – Ferrand

Exposition collective « Défiguration »
14 novembre 2015 - 9 janvier 2016
Galerie Domi Nostrae  39, Cours de la Liberté, 69003 Lyon

Exposition personnelle
19 novembre - 19 décembre 2015
Galerie Montesquieu 4 Place de la Monnaie, 44000 Nantes


2015-05-20     Haut de page
[RETOUR]